La méditation pleine conscience aidante pour gérer la douleur du mal de dos

mal-de-dos

« ‘L’amélioration fonctionnelle à 6 mois de 30% est atteinte par 60,5% des participants du groupe Méditation vs 57,7% du groupe thérapie cognitivo-comportementale et 44,1% du groupe soins habituels, à 12 mois, ces taux de réussite atteignent respectivement 68,6%, 58,7% et 48,6.  Les participants du groupe Méditation et thérapie cognitivo-comportementale déclarent, à des niveaux similaires, une amélioration significative de la douleur à 6 et 12 mois »

Les voies biologiques activées par la méditation, qui permettent cette réduction du stress peuvent aussi réduire l’inflammation associée à de nombreuses maladies chroniques. Il s’agit de prendre pleinement conscience du présent, de centrer son attention sur soi et sur l’instant en se concentrant sur ses sensations, et ses rythmes biologiques, en pratique sur sa respiration ou son rythme cardiaque. Plus simplement, quelques minutes de méditations permettent une pause ou un retrait à l’écart du rythme effréné ou stressant de la vie quotidienne. Cette étude américaine suggère qu’elle a aussi son intérêt pour réduire les douleurs du bas du dos dites non spécifiques c’est-à-dire sans cause évidente ou diagnostiquée

Ces exercices sont également transmis en sophrologie notamment par un apprentissage de l’écoute des sensations, les exercices respiratoires et une meilleure conscience du corps . nous apprenons également à nous centrer sur le présent et le positif : les techniques reconnaissant le lien entre le corps et l’esprit peuvent donc bien agir sur le ressenti de la douleur.