La douleur apaisée grâce à la musique

safe_image (3)

 

En 2012, Claire Oppert, violoncelliste émérite, croise le chemin d’une patiente en souffrance, en plein soin médical.
D’instinct, elle entame le Trio n°100 de Schubert et là…la patiente s’apaise, sa douleur décroit, c’est le début du « pansement Schubert « , protocole expérimental mené sur plusieurs mois, 120 soins réalisés en compagnie de l’instrument.
* A la clé, une réelle diminution de la douleur physique (de 10 à 50% » ), un apaisement de l’angoisse…
* Un bénéfice pour les patients mais aussi pour l’équipe soignante
Claire Oppert a écrit chez Denoël un ouvrage magnifique sur cette expérience de musicothérapeute : « Le pansement Schubert »
*Voici les mots de Claire :
« La musique est le canal d’une communication nouvelle et subtile. Il y a un enchantement dans le monde sonore, dans la beauté de la musique qui entre-ouvre les cœurs. C’est une forme de miracle dans le sens merveilleux, l’élancement du cœur pour citer le poète Christian Baubin, un éclaircissement de la pensée. Je suis là comme une accompagnante, j’aide à créer un « kairos », un moment opportun pour tenter de donner le plus de sens possible, jusqu’au bout.
Pour en savoir plus :