Assez de la tyrannie du bien-être !

SF_Servire_avec_sourire_UNE-350x350

Dans leur ouvrage le SYNDROME DU BIEN-ÊTRE,  CARL CEDERSTRÖM et  ANDRÉ SPICER dénoncent l’injonction de plus en plus prégnante de la société « d’être bien » et de prendre soin de soi.

Ainsi, les entreprises interviennent elles mêmes dans le « bien-être » et la santé de leurs salariés, imposant à ceux-ci, par exemple aux Etats Unis, et avec des blâmes en cas de mauvais résultats ! des tests sur le sommeil ou le tabagisme. Et ne croyons pas que ces excès se cantonneront là bas lorsque l on observe de plus près les multiples, diverses et parfois ahurissantes techniques proposées non seulement en individuel mais aussi en entreprises,en France aussi !

Si des techniques semblent pertinentes, c est plutôt l’obligation sous-entendue par la pléthore d’informations et de sollicitations sur le sujet qui est à décrier, en effet celle ci  incarne ce qu elle devait annihiler : une pression et un véritable enfermement, avec obligations de résultats demandée !

Comme l’indique l’article de Libération : « Or, c’est là tout le paradoxe de cette tyrannie : ceux qui n’y parviennent pas sont rongés par la culpabilité de ne pas répondre à cette injonction constante de jouir de la vie. Résultat ? «Ne pas réussir à remplir ces conditions du bonheur est vécu par certains comme une expérience traumatisante ». Et les auteurs d’ajouter qu’un fossé social et culturel se creuse tant l’offre de cette société de bien-être semble s’adresser qu’aux fortunés….

Alors…..dans cette véritable société de CONSOMMATION du bien-être…… AVANT TOUT, écoutez-VOUS dans vos besoins, sans écouter les sirènes publicitaires ou les modes…Si une technique ou une activité vous fait envie, je vous suggère simplement d’appliquer le bon vieux proverbe, quelque peu modifié : « faites 7 respirations profondes (en ne tournant pas forcement la langue 7 fois dans votre bouche en même temps! ) avant de vous lancer »  histoire de simplement sentir si POUR VOUS , cela est JUSTE. Et faites vous confiance, si, si, si.

Comme bien souvent, savoir appuyer sur la touche « arrêt sur image » est un atout de plus dans un monde de profusion et d’accélération….

Et puis…accordez vous également, au sein de la tyrannie du « bien-être » de, parfois, certains jours, à certaines périodes «  »ne pas être bien » ! Parce que  c’est cela la réalité, nous ne sommes pas  des machines linéaires…même si certains rêveraient que nous devenions d’efficaces ordinateurs zen  !